Tourisme à Tréguennec

Vacances à Tréguennec

Comme vous le savez, le camping Kerlaz est situé sur la commune de Tréguennec. Tréguennec est un charmant bourg Bigouden situé au cœur de la Baie d’Audierne et à 20 km à l’ouest de Quimper.

Quand on vient à Tréguennec, on y revient… Ses grands espaces ressemblant étrangement à l’Irlande vous envoûtent. Vous êtes charmés par la palud, les dunes, les galets, la grande plage de Kermabec, les chapelles, les chemins de randonnées, les surfeurs et le soleil du sud Finistère !

Vous serez étonnés et surpris de découvrir le concasseur à Tréguennec datant de la deuxième guerre mondiale, impressionnés par sa taille, à savoir 150 m de long, 10 m de haut et 2 m d’épaisseur.

L’été, des balades nature sont organisées et Steven vous emmène à travers la palud et les dunes et au concasseur afin de vous conter son histoire.

treguennec plage mer
concasseur galets
cordon galets

Le concasseur à Tréguennec

Le concasseur est une structure militaire construite par l’organisation Todt en 1942 pour la construction du mur de l’Atlantique. En effet, les militaires allemands se sont vite rendu compte du potentiel de ce lieu avec son cordon dunaire long de 10 km de Penhors à la pointe de Torche. Ce cordon composé de sable et de galets est une matière première indispensable pour construire le mur de l’Atlantique et se protéger ainsi de toute attaque de l’ennemi !

Pendant la guerre, cette usine fonctionna sans cesse et une voie de chemin de fer fut même construite entre Tréguennec et Pont-l’Abbé pour qu’ensuite les galets soient transportés jusqu’à Quimper.

Tout un mécanisme était mis en place pour amener les galets jusqu’à l’usine de concassage. Un bulldozer ramassait les galets et remplissait des wagonnets, ensuite tirés par une locomotive, ces wagonnets remontaient de la plage jusqu’en haut du mur puis étaient vidés dans des trémies.
Les Allemands quittèrent le site après la libération de Quimper et Brest en 1944. Cette usine a continué de fonctionner jusqu’en 1950 pour la reconstruction d’après-guerre.

Hélas, nous constatons la fragilité de l’ero vili (le cordon de galets en breton) d’autant que ce lieu est un espace de vie important pour la faune et la flore. Il faut savoir que les galets servent d’habitat de nidification pour certains oiseaux comme le gravelot ! Il est donc formellement interdit de ramasser des galets !

Les chapelles à Tréguennec

La plus petite chapelle du pays Bigouden est située à Tréguennec proche du camping Kerlaz en Finsitère Sud et attire de nombreux visiteurs.

Effectivement, la chapelle Saint Vio est une pépite, bâtie sur la palue au XVième siècle est dédiée à un saint Irlandais Vio. Cette chapelle abrite un reliquaire que l’on sort à chaque pardon, le 3ème dimanche de juin chaque année.

De la chapelle Saint Vio, vous pouvez aller jusqu’à la fontaine où une coutume voulait que les parents d’enfants nés l’année du pardon trempent les pieds de leurs bébés pour faciliter la marche. La fontaine était nettoyée pour que chaque pèlerin qui le souhaite boive un verre d’eau de la fontaine afin d’être guéri de certains maux.

De nombreuses expositions y sont proposées chaque année.

La chapelle néogothique Saint Alour au cœur du village a été reconstruite en 1878 (vous trouverez la date au-dessus de la porte d’entrée) sur l’emplacement d’un édifice tombé en ruines. Vous pouvez constater qu’il s’agit d’un petit édifice rectangulaire.

En 2020, la chapelle Saint-Alour accueillait une exposition d’un artiste local Alexandre Robin, ce qui permettait aussi de découvrir l’intérieur de la chapelle.

chapelle saint vio
coquillage telline
peche coquillage

La pêche à la telline à Tréguennec

Nous rendons ici hommage aux “forçats” professionnels de la pêche à pied. Vous pourrez les croiser sur la plage de Kermabec à Tréguennec.

La telline (Donax trunculus) est ce petit coquillage bivalve vivant enfoui sous le sable et dont on retrouve fréquemment les coquilles vides sur la plage de Kermabec.

La telline se développe uniquement dans les zones où il y a un apport d’eau douce. Ce qui est le cas en Baie d’Audierne avec l’exutoire de l’étang de Trunvel. On peut la pêcher à marée basse.

Ces dernières années, la pêche à la telline avait baissé en Baie d’Audierne. Est-ce dû à la surpêche ou à un autre problème comme le changement climatique ?

Nous ne le savons pas. Aujourd’hui la telline est à nouveau en quantité, mais les professionnels demeurent prudents.

Comment s’organise la pêche à la telline ?

Ils enfilent une combinaison de plongée pour se protéger et pêchent quasi toute l’année Quelle que soit la température de l’eau. Ils s’avancent dans l’eau, au niveau des premières vagues. Ils tirent au harnais leur chalut-râteau, un gros tamis monté sur roues et dont la lame racle le sable qui est ensuite lessivé par les vagues. Seuls les plus gros galets et les coquillages restent prisonniers. Une fois le chariot plein, le tellinaire revient sur la plage pour finir de trier les coquillages.

Nos voisins italiens ou espagnols consomment beaucoup les tellines au contraire de la France même si dans certaines régions, il s’agit d’un plat traditionnel cuisiné en persillade comme en Camargue. On les appelle doucerons en Normandie, pignons en Vendée, et lagagnons en Pays Basque. La majorité de la pêche est en fait expédiée de l’autre côté des Pyrénées où les cours sont suffisamment élevés pour justifier à la fois ce mode de pêche très pénible en Bretagne et le coût de transport en camion jusqu’en Espagne.

La telline est pêchée également par les touristes avec un petit seau, juste au niveau de la 1ère vague en grattant le sable. Ne pêchez que ce que vous allez manger et ne conservez que les plus grosses (taille supérieure à 2,5 cm), cela permettra à la ressource de perdurer.

La telline se mange crue ou cuite (plus facile car déjà ouverte). Vous pouvez les laisser dégorger leur sable quelques heures dans de l’eau de mer avant de les cuire.

À l’apéro, voilà un mets de choix peu calorique et si en plus vous avez fait votre cure de thalasso en les pêchant, c’est 100 % gagnant…

plat coquillages
Visitez Pouldreuzic et la vallée des Saints